Leonardo García Alarcón, Margaux Blanchard

Le Mardi 13 juin 2017 à 21h00
Tribune des chanoines

Leonardo García Alarcón, orgue et clavecin
Margaux Blanchard, viole de gambe

La petite chronique d’Anna Magdalena Bach
J.S. Bach, F. Couperin, A. Vivaldi, G.H. Stölzel, C.P.E. Bach

Chef d’orchestre, claveciniste, professeur de la classe de Maestro Al Cembalo au Conservatoire de Genève, reconnu comme un des chefs d’orchestre les plus talentueux de sa génération, Leonardo García Alarcón est salué par le public et la presse spécialisée pour ses redécouvertes d’œuvres inconnues du public et pour ses interprétations innovantes d’œuvres connues du répertoire. Il fonde son propre ensemble Cappella Mediterranea en 2005 à Genève. En 2010 et pour trois ans, il devient artiste en résidence au Centre culturel de rencontre d’Ambronay. Depuis lors, il est également directeur artistique et chef du Chœur de chambre de Namur. Sa discographie à la tête de ses deux ensembles a été unanimement saluée par la critique spécialisée internationale. Il est invité à diriger et à jouer dans les opéras, festivals et salles de concerts du monde entier, et est régulièrement invité à diriger des orchestres, modernes ou baroques. Il a reçu en 2013 le prix de la presse musicale internationale Antoine Livio, ainsi que le prix Gabriel Dussurget du festival d’Aix-en-Provence en 2012. En 2014, il devient artiste associé du Centre culturel de rencontre d’Ambronay.

Margaux Blanchard découvre la musique baroque, enfant, et développe une affinité particulière avec celle-ci au cours de dix années de pratique intense de la polyphonie vocale. Également pianiste de formation, et fascinée par le courant musical « impressionniste » du début du siècle, elle lui trouve une correspondance avec la variété et la polarité harmonique et mélodique de la musique baroque. C’est au contact d’un instrument à cordes qu’elle trouve sa voie à l’âge de 11 ans en découvrant la viole de gambe auprès d’Ariane Maurette. Elle se perfectionne auprès de Paolo Pandolfo, Jérôme Hantaï et Jordi Savall. Diplômée de la Schola Cantorum Basiliensis en 2009, et lauréate de la fondation Kiefer Hablitzel, elle interprète le répertoire de viole seule, consort, musique de chambre et orchestre au sein de divers ensembles, et se produit avec Les Ombres, ensemble qu’elle fonde en 2006 avec Sylvain Sartre. En 2017, elle se produit dans de nombreux festivals et maisons d’opéras tant en France qu’à l’international.