Juliette de Banes Gardonne, Franco Pavan, Marc Alomar, Camille Delaforge

Le Jeudi 17 septembre 2020 à 20h30
Grande nef

Juliette de Banes Gardonne, mezzo

Franco Pavan, théorbe

Marc Alomar, violoncelle

Camille Delaforge, clavecin

Pignatelli / Vivaldi

Deux itinéraires baroques

Réservation en ligne 

 

 

Française d’origine italienne, Juliette de Banes Gardonne est titulaire d’un master de soliste de la Haute École de musique de Genève (HEM), d’une licence d’anthropologie de l’université Lyon-Lumière, et termine actuellement un master de musicologie à l’université de Fribourg en Suisse. Elle a été pensionnaire du CNIPAL de Marseille en 2012-2013. Sa voix sombre et veloutée la porte naturellement vers le répertoire baroque. Elle est finaliste des concours internationaux F. Provenzale de la Cappella dei Turchini à Naples (2013) et du concours de chant baroque de Froville (2015).

 

Diplômé en luth et en musicologie au Conservatoire de Milan, Franco Pavan a travaillé avec les plus importants ensembles de musique ancienne italiens, et a joué dans les plus grandes salles de concert d’Europe. Il a enregistré plus de 50 CD, et a remporté des prix prestigieux. Il enseigne le luth au Conservatoire de Vérone.

 

Marc Alomar est diplômé de la HEM de Genève, où il a obtenu son master avec la plus haute récompense et les félicitations du jury. Très intéressé par la pratique d’ensemble, il se produit avec l’Academia Montis Regalis, l’orchestre Theresia et Le Concert des Nations, avec lequel il a enregistré l’intégrale des symphonies de Beethoven.

 

Diplômée du CNSMD de Paris, Camille Delaforge a étudié le clavecin et la basse continue auprès de Blandine Verlet et Hélène Dufour avant d’intégrer la classe d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou. Elle travaille régulièrement comme chef de chant et continuiste auprès de divers ensembles.

 

Ce concert donnera d’abord à entendre quatre cantates du manuscrit Cantate alla virtù della Signora Maria Pignatelli. Suivront, comme un contre-point à cette femme mystérieuse, des pièces d’Antonio Vivaldi. Deux itinéraires baroques, qui se sont achevés à Vienne à une dizaine d’années d’intervalle