Bor Zulijan

Le Dimanche 07 juin 2020 à 10h45
Tribune

Bor Zulijan, luth

« Ricercar une fantasia »

Le luth à l’époque de Rafaello

Après avoir fini ses études de musique classique et de jazz au conservatoire de Ljubljana, dans son pays natal, la Slovénie, Bor Zuljan poursuit son parcours musical avec Aniello Desiderio à Coblence en Allemagne. En 2007, il étudie à la Haute École de musique de Genève où il obtient un master en guitare classique et luth, un master spécialisé en musique médiévale et un master en pédagogie instrumentale (spécialisation luth). De 2011 à 2013, et de nouveau depuis 2017, il mène comme assistant le projet de recherche HES-SO « Ricercar » sur l’improvisation des fantaisies au luth au XVIe siècle, avec lequel il poursuit ses études doctorales au Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours.

 

Actif dans différents genres musicaux, il recherche une synthèse entre les musiques contemporaines, anciennes, traditionnelles, jazz et improvisées. Il pratique différentes sortes de guitares et d’instruments anciens et traditionnels à cordes pincées. Ses recherches menées sur le lien entre le son, l’image et le texte l’ont amené à collaborer à différents projets interdisciplinaires.

 

Il se produit internationalement en tant que soliste et au sein de différentes formations, ainsi qu’avec son ensemble La Lyra, et a enregistré pour de nombreux labels.

 

Il est professeur de luth au Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre à Genève. Il donne des conférences et master classes au sein d’institutions prestigieuses telles que la Schola Cantorum Basiliensis, la Fondazione Giorgio Cini à Venise, le CNSMD de Lyon ou encore la Haute École de musique de Genève.

 

 

Les dernières années du XVe siècle furent marquées par de grandes découvertes et par l’expérimentation dans plusieurs domaines, dont la musique. Des figures comme Léonard de Vinci cherchèrent de nouveaux sons en inventant des instruments. Le luth a aussi bénéficié de telles expériences, et des variantes surprenantes seront présentes pour la première fois dans ce programme presque entièrement improvisé.